Histoire

Dernier ajout : 21 février.

Derniers articles

1917-1919 : la participation américaine à la Grande Guerre

Brève chronologie mondiale, nationale et locale

Mardi 21 février 2017, par Jean-Yves Martin // Histoire

1er Janvier 1917 : Le président américain W.Wilson (re)prend ses fonctions après une réélection surprise. Il a mené campagne sur le thème non-interventionniste : « nous ne sommes pas en guerre grâce à moi ».
16 janvier 1917 : révélation de l’affaire dite du télégramme Zimmerman, du ministre allemand des Affaires étrangères adressé au Mexique pour lui proposer une alliance contre les États-Unis.
21 janvier 1917 : Message du président Wilson au Congrès pour une paix blanche, sans vainqueur ni vaincu, qui (...) Lire la suite »

La présence américaine en France et à Savenay 1917-1919

Une bibliographie générale et locale

Vendredi 10 février 2017, par Jean-Yves Martin // Histoire

A l’occasion de la commémoration de l’intervention militaire et diplomatique américaine de 1917 à 1919, la (re)lecture d’ouvrages d’histoire, de toute nature, est opportune.
Essai de bibliographie "raisonnée", combinant le local et le général, et - pour plagier Georges Perrec sur les "espaces" - les différentes "espèces d’histoires". Lire la suite »

Félix Guégan (1899-1945)

résistant communiste mort en déportation

Vendredi 1er mai 2015 // Histoire

A l’occasion de la journée de la déportation du 26 avril, la municipalité de la Chapelle-Launay a rendu hommage à Félix Guégan (1899-1945), syndicaliste CGT et résistant communiste, déporté et décédé à Bergen Belsen le 15 mai 1945.
Après une cérémonie au monument aux morts de la commune, un remarquable exposé de Jean-Claude Bonhomme, élu municipal, professeur d’histoire, a retracé, en présence de sa famille, le parcours humain et militant de Félix Guégan, à partir de recherches et de témoignages inédits. Lire la suite »

17 Mars 1915 : les quatre caporaux de Souain sont fusillés pour l’exemple

Mardi 17 mars 2015, par Jean-Yves Martin // Histoire

Il y a cent ans, jour pour jour, les quatre caporaux de Souain : Maupas, Lefoulon, Girard et Lechat, étaient fusillés par des balles de l’armée française, sur ordre du Général savenaisien Réveilhac. Condamnés à mort par un conseil de guerre, ils ont été réhabilités en mars 1934. Pour le "devoir de mémoire" on lira ci-dessous le récit de cet épisode, emprunté au travail de Jacqueline Laisné. Lire la suite »

Grande guerre, histoire locale et combats d’historiens au présent

Mardi 24 février 2015, par Jean-Yves Martin // Histoire

A l’heure des commémorations de la Grande Guerre, les initiatives et publications - nationales et locales - se multiplient. La question se pose dès lors des relations entre "histoire savante" des historiens de métier et celle produite par les amateurs éclairés. Dans quelle mesure, s’agissant d’histoire locale, le "sacre des amateurs" que cela constitue [1] vient-il ou non s’inscrire dans les combats actuels pour l’histoire des professionnels ? A Savenay, une nouvelle publication de qualité, incluse dans l’un des rares projets labellisés du Centenaire dans le département, nous offre l’opportunité d’aborder de telles questions. Lire la suite »

Du nouveau sur

Les guerres de Staline 1939-1953

Livre de Geoffrey Roberts enfin traduit et publié en français

Samedi 31 janvier 2015, par Jean-Yves Martin // Histoire

Présentation de la préfacière de l’édition française Annie Lacroix-Riz : "Sur le Staline et l’URSS des années 1939-1953, je n’ai pas souvenir d’avoir lu de travail universitaire aussi sérieux et globalement indifférent au qu’en-dira-t-on (c’est-à-dire à l’historiographie occidentale dominante) depuis la généralisation à l’ensemble de l’Europe, au cours des années 1980, de la chape de plomb réactionnaire. Tout en sacrifiant d’abondance au thème du « dictateur soviétique » et en se défendant de vouloir « réhabiliter Staline », Roberts s’est livré à un bel exercice de courage intellectuel. C’est en ce début du XXIe siècle faire beaucoup pour la science historique que de résister à la marée antisoviétique qui a recouvert le champ de la « soviétologie » internationale et submergé la française." Lire la suite »

La Forge Neuve de Moisdon-la-Rivière

Histoire et patrimoine du Pays de Châteaubriant

Dimanche 4 janvier 2015, par Jean-Yves Martin // Histoire

Au milieu des champs, loin de la ville, la forge neuve de Moisdon-la-Rivière dresse sa fière halle et ses bâtiments de schiste caractéristiques de l’architecture traditionnelle locale, comme un éloquent témoignage du riche passé industriel du Pays de Châteaubriant Lire la suite »

1914 à Savenay : nouveaux errements de l’histoire locale

Samedi 4 octobre 2014, par Jean-Yves Martin // Histoire

Les Annales savenaisiennes n°9 du Groupe d’Histoire Locale (GHL) constituent le catalogue de l’exposition à l’espace culturel Paul Greslé, du 21 au 28 septembre 2014. La publication est, comme de coutume, de qualité. Mais la forme ne peut faire passer et admettre le fond. Lire la suite »

La Poche de Saint-Nazaire 4 août 1944 - 11 mai 1945

AREMORS

Lundi 4 août 2014, par Jean-Yves Martin // Histoire

L’Association de Recherches et d’Études sur le mouvement ouvrier dans la Région de Saint- Nazaire AREMORS publiait, il y a trente ans, en 1985, son cahier n° 2 "La Poche de Saint-Nazaire, du 4 août 1944 au 11 mai 1945". J’en avais rédigé les pages 7 à 18 / 82 : la vie quotidienne dans la poche.
Le succès en fut si grand qu’il fut rapidement épuisé.
Pour le cinquantième anniversaire de la Libération de Saint-Nazaire, et de la fin du tragique conflit, l’association en a fait paraître une nouvelle édition en 1995. Lire la suite »

La Bataille de Savenay (22-23 décembre 1793)

Essai d’historiographie locale

Dimanche 22 décembre 2013, par Jean-Yves Martin // Histoire

On commémore donc la Bataille de Savenay des 22-23 décembre 1793. Unique événement local de portée national, elle est assurément peu citée et analysée dans la pourtant riche historiographie savante et universitaire de la Révolution française, et sans qu’on y entre dans un récit précis avec tous les détails de son déroulement.
Par contre, elle est l’objet d’un intérêt récurrent de l’histoire locale, mais à partir d’une présentation qui se voudrait de chronique purement factuelle, et sans rechercher une quelconque prise en considération des fondements idéologiques et politiques sur lesquels repose habituellement son inscription dans la Révolution, les Guerres de Vendée, voire la Virée de Galerne dont elle constitue pourtant le point final tragique. Lire la suite »

1 | 2