Apocalypse No !

Dernier ajout : 10 novembre 2016.

Références bibliographiques

  • Arezki Hacène, Climat, mensonges et propagande, Ed. T. Souccar, 2010
  • ATTAC, Le climat est notre affaire, Ed. Les Liens qui Libèrent, 2015.
  • Buson Christian (dir.), Réponse à l’écologisme, comment la connaissance permet de réfuter les peurs entretenues, L’Harmattan, 2016
  • Brunel Sylvie et PItte Jean-Robert (dir.), Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête, regarder le monde en géographe, J-C Lattès, 2010
  • Crime climatique STOP ! L’appel de la société civile, Coll., Seuil/Anthropocène, 2015.
  • Gervais François, L’innocence du carbone, contre les idées reçues, Albin Michel, 2013
  • Godefridi Drieu, Le GIEC est mort, vive la science, Texquis, 2010
  • Huet Sylvestre, Les dessous de la cacophonie climatique, La ville Brule, 2015.
  • Klein Naomi, Tout peut changer, capitalisme & changement climatique, Acte Sud, 2015.
  • Marko I.E (dir.), Climat : 15 vérités qui dérangent, Texquis, 2013.
  • Postel-Vinay Olivier, La comédie du climat, comment se fâcher en famille sur le réchauffement climatique, J-C Lattés, 2015
  • Prud’homme Rémy, L’idéologie du réchauffement, science molle et doctrine dure, L’Artilleur, 2015.
  • Riesel René et Semprun Jaime, Catastrophisme administration du désastre et soumission durable, Ed. Encyclopédie des Nuisances, 2008
  • Rittaud Benoit, Ils s’imaginaient sauver le monde, Chroniques sceptiques de la COP21, Books Editions, 2016
  • The Oyster Club, La faillite du climatisme, Coll. Les insoummis, Les Belles Lettres, 2015.
  • Verdier Philippe, Climat investigation, Ed. Ring, 2015.

Derniers articles

Les guerres du climat, contre-enquête sur un mythe moderne

par Bruno Tertrais aux Ed. du CNRS

Jeudi 10 novembre 2016, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Devant l’ampleur des préoccupations liées au réchauffement de la planète, les stratèges s’intéressent de plus en plus aux conséquences sécuritaires du changement climatique. Des think tanks reconnus publient des études alarmistes sur le sujet. Des ouvrages supposés sérieux évoquent la perspective de futures « guerres du climat ». Un consultant spécialisé n’hésite pas à prédire qu’une augmentation de cinq degrés de la température planétaire moyenne provoquerait un « bain de sang ». L’économiste Nicholas Stern - l’auteur du fameux « rapport Stern » sur les conséquences à long terme du changement climatique (2006) - estime même qu’il y aurait un risque de « guerre mondiale de grande ampleur » si une telle augmentation de la température se produisait. Ce n’est pas tout. L’avènement des « guerres pour l’eau » est annoncé. Et des hordes de « réfugiés climatiques » déferleront bientôt, fuyant leurs terres rendues inhabitables par l’assèchement des sols ou la montée des eaux.
Or, comme on va le voir, il y a tout lieu d’être extrêmement circonspect face à de telles prévisions catastrophistes. L’Histoire nous montre que les périodes « chaudes » sont les plus pacifiques. À l’époque moderne, les évolutions climatiques ne sont pas un facteur essentiel pour expliquer le déclenchement des conflits. Et rien n’indique que des « guerres pour l’eau » ou un déferlement de « réfugiés climatiques » se profilent à l’horizon. Lire la suite »

La faillite du climatisme

Mardi 8 novembre 2016, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Depuis longtemps, la question du réchauffement climatique a quitté les sphères scientifiques pour se transformer en une idéologie au service de la gouvernance globale, le climatisme. Cet essai entend démontrer la triple faillite de cette nouvelle idéologie. Faillite scientifique quand le dogme politique prend le pas sur les résultats expérimentaux ; faillite morale quand la censure remplace le débat universitaire ; et faillite économique quand l’Europe s’impose seule le coût faramineux et inutile des énergies renouvelables. Lire la suite »

Les causes du réchauffement climatique : humaines ou naturelles ?

Une conférence – débat le 15 décembre à Nantes

Jeudi 26 novembre 2015, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Dans son ouvrage « Changement climatique : Identification et projections », Philippe de Larminat propose une approche alternative de cette question, à travers la modélisation et l’identification des systèmes dynamiques, approche utilisée depuis longtemps par la communauté des automaticiens et des traiteurs de signaux. Lire la suite »

"Les dessous de la cacophonie climatique"…

Un plaidoyer scientiste pro-GIEC !

Lundi 21 septembre 2015, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Pour ce livre de circonstance – publié à la veille de la COP 21 de Paris – Sylvestre Huet, chroniqueur scientifique de Libération, annonce s’y "opposer au consensus factice" – qu’il a cependant largement contribuer à créer –, vouloir "refuser le propos mou", et s’engage "à taper là où ça fait mal" ! Mais, qu’en est-il vraiment à la lecture ? Son livre tient-il vraiment les promesses de son préambule tonitruant ? De quelle "cacophonie climatique" s’agit-il exactement et que faudrait-il faire pour y mettre fin ? Lire la suite »

Le catastrophisme écologique contre la démocratie

par Antoine Chollet et Romain Felli

Samedi 19 septembre 2015, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Il s’agit dans cet article d’interroger le régime temporel spécifique associé au catastrophisme écologique, et en particulier dans sa variante climatique. Nous cherchons à montrer que les images du futur qui sont utilisées dans les discours catastrophistes, que nous décrivons et dont nous analysons les différentes formes, produisent des positions politiques antidémocratiques. Dès lors, nous plaidons pour leur remplacement par une autre conception du futur, de la temporalité, et du temps lui-même dont nous esquissons les contours sur un plan théorique. Il ne s’agit nullement pour nous de contester la profondeur des crises écologiques que le monde expérimente actuellement, mais au contraire, en les ramenant dans le présent d’une part, et en montrant leur multiplicité contradictoire d’autre part, d’en faire prendre la mesure réelle. C’est ainsi que la possibilité d’une politique démocratique des rapports socio-écologiques peut être comprise. Lire la suite »

Jusqu’où la transition énergétique doit-elle être arrimée au réchauffement climatique ?

Une lecture du dossier transition énergétique dans Place publique #53

Vendredi 18 septembre 2015, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

La Revue Place Publique justifie qu’elle consacre son dossier sur la transition énergétique, par l’actualité. L’approche de la conférence sur le climat COP 21 à Paris très bientôt, et le nouveau « grand débat » à venir à Nantes l’an prochain, à la manière de celui qui s’est déroulé cette année sur la Loire. Question : faut-il associer, jusqu’à les confondre, transition énergétique et changement climatique ? Lire la suite »

Nouveaux obscurantistes et idéologie de la peur

Gérald Bronner

Dimanche 2 août 2015, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Dans un article récent du Point (N° 2238 - 30 Juillet 2015 Dossier : "les bonnes nouvelles de la science"), intitulé "les nouveaux obscurantistes", Gérald Bronner, sociologue, auteur de "La Démocratie des crédules" (PUF), démasque avec brio les idéologues de la peur.
Cet article commence ainsi : "C’est bien connu, l’enfer est pavé de bonnes intentions. Et les obscurantistes que l’on va évoquer ici, même ceux dont le travail incessant de lobbying aboutit peu à peu à une méfiance toujours plus grande à l’encontre des vaccins, par exemple, sont persuadés d’oeuvrer pour le bien de notre monde. Sans doute même nombre d’entre eux se perçoivent-ils comme des progressistes ! Ils prétendent pourtant contredire l’expertise scientifique en matière de génie génétique, sur la question des impacts sanitaires des ondes, sur la théorie de l’évolution, sur la question climatique..." Lire la suite »

Une analyse critique du dernier rapport du GIEC

Par les auteurs de « Climat : 15 vérités qui dérangent »

Mardi 23 décembre 2014 // Apocalypse No !

Ce qui vient d’être présenté n’est pas un rapport scientifique mais une synthèse de science et de politique. Nous allons tenter de le montrer de manière factuelle dans le texte qui suit, en soumettant ce nouveau texte du GIEC au prisme de la critique scientifique. Lire la suite »

Réchauffement global ?

L’approche critique d’une géographe brésilienne

Lundi 22 décembre 2014, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Après l’analyse et la comparaison de la littérature scientifique sur le réchauffement climatique global, la géographe brésilienne Daniela de Souza Onça (USP, Université de Sao Paulo), est formelle : « les hypothèses qui affirment l’existence du réchauffement global et sa culpabilité dans les événements extrêmes ne sont pas des théories scientifiques solidement établies, mais plutôt issues de modèles mathématiques du climat ».
Sa recherche de thèse intitulée « Quando o Sol brilha, eles fogem para a sombra ! : (...) Lire la suite »

Réchauffement climatique : les 15 vérités qui dérangent

Vendredi 12 décembre 2014, par Jean-Yves Martin // Apocalypse No !

Sous la direction du professeur István E. Markó, des professionnels issus de différents domaines et disciplines se sont réunis dans cet ouvrage pour montrer que le débat sur le climat doit être rouvert. Chimistes, géologues, ingénieurs, journaliste, épistémologue - la plupart belges - ils estiment qu’il n’est plus possible de se taire.
Ils font en ce sens une synthèse des arguments qui réfutent les thèses dominantes dans le domaine climatique. Lire la suite »

1 | 2