Territoires à l’épreuve
Une introduction à

Henri Lefebvre

vie · œuvres · concepts

jeudi 11 février 2010 par Jean-Yves Martin

Henri Lefebvre (1901-1991) est le sociologue français dont les œuvres sont les plus traduites dans le monde. Aujourd’hui, un retour s’opère à la pensée d’H.Lefebvre, un mouvement mondial : un cinquantaine d’ouvrages sont parus sur lui ces dix dernières années, en anglais, allemand, espagnol, portugais et… coréen. Les géographes, bien que pris par les auteurs comme exemple de lecteurs "contingents" de Lefebvre, sont partout - à part en France - les plus actifs de ses redécouvreurs.

S’il est parfois présenté dans les pays anglo-saxons, comme un précurseur de la post-modernité, il fut plutôt le penseur d’une nouvelle modernité pour le monde actuel. «  Sa force de pensée, l’originalité et l’efficacité de sa méthode régressive-progressive en font non seulement un praticien de la sociologie d’hier, mais un maître pour entrer dans la réalité d’aujourd’hui  ».

Cet ouvrage présente d’abord une "biographie essentielle" d’H.Lefebvre. Dès les années trente, il fut l’introducteur, le commentateur, et parfois le traducteur des pensées d’Hegel, Marx, Lénine et Nietzsche. "Romantique révolutionnaire", il se donne dès lors comme objets des réalités trop oubliées par la philosophie et la sociologie.

En 1947, il entame un projet marxiste de Critique de la vie quotidienne. En 1968, il publie Le droit à la ville, qui initie une série d’ouvrages sur l’urbain et l’espace, qui en font l’un des penseurs pionniers de la société contemporaine. Dommage que ni dans la "constellation des concepts fondamentaux" d’Henri Lefebvre, ni dans le "glossaire spécifique", ne figurent pourtant ici l’espace, la ville et l’urbain.

Les auteurs mettent bien en évidence qu’il y a chez Lefebvre une volonté d’articuler en permanence le vécu, le perçu et le conçu. C’est toute la force de cette articulation «  que nous trouvons dans ses écrits qui peut être réintroduite, aujourd’hui, dans notre rapport au monde. Il a pensé des questions d’aujourd’hui : la crise, le quotidien, la ville, la révolution, l’autogestion  » soulignent les auteurs, et y ajouterons-nous, l’écologie, sur des bases marxistes, très différentes de l’écologie politique actuelle, et, là encore, trop ignorées.

Un ouvrage très utile, incluant des repères chronologiques contextualisés et une riche bibliographie. Une bonne introduction à l’incontournable lecture d’Henri Lefebvre lui-même.

Sandrine Deulceux et Rémi Hess, «  Henri Lefebvre : vie, œuvre, concepts  ». Ed. Ellipses, Coll. Les grands théoriciens, 2009, 142 p. 9,5 €.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 210034

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Espace & territoires : géographie radicale (...)  Suivre la vie du site Henri Lefebvre (1901-1991)   ?    |    Les sites syndiqués OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.5 + AHUNTSIC

Creative Commons License